JOIN EXPERIENCE /

DMOS et QMOS : Descriptif et qualification des modes opératoires de soudage

Dans le langage des soudeurs, les termes de DMOS et QMOS sont la base de chaque soudure. Ces termes techniques répondent à des normes strictes et ce sont justement ces procédés qui permettent de réaliser des soudures de qualité reproductibles à l’infini.

Rappelons d’abord le partage des tâches entre les opérateurs et soudeurs.

Une différence à retenir : les rôles des soudeurs et des opérateurs de soudage

  • Qualification de soudeur (QS) : un soudeur sera qualifié suivant un procédé de soudage, une position de soudage, un assemblage et un type de métal. 

  • Qualification opérateur de soudage (Qop): pour les opérateurs de soudage, la différence avec le soudeur réside dans le fait que son domaine d’action sera limité à la machine sur laquelle il va travailler.

Deux différentes qualifications sont possibles : les postes automatisés ou mécanisés.

Pour faire le distinguo entre le mode automatisé ou mécanisé, rappelons que les postes automatisés fonctionnent – comme des robots de soudage – en appuyant sur Start et Stop. Dès qu’une intervention de l’homme est nécessaire en fonction du résultat de la soudure,  on parle alors de soudage mécanisé.

L’opérateur de soudage qualifié en soudage automatisé sera certifié sur un type de machine et de tête de soudage, tandis qu’en mécanisé cette personne sera certifiée pour un process global, par exemple le soudage mécanisé TIG orbital.

Une formation continue pour opérateurs et soudeurs

La formation initiale d’un soudeur ne suffit pas pour être qualifié à vie. La durée de validité d’un certificat de qualification est de deux ans. Tous les six mois, le certificat doit être reconduit par l'employeur. Le soudeur ne doit pas avoir d’interruption d’activité dans les travaux de soudage de plus de 6 mois – et en produire la preuve - sinon il devra réaliser une nouvelle pièce d’examen.

Tous les deux ans, la qualification de soudeur (QS) doit être reconduite selon certaines modalités, par un organisme officiel de certification. (Norme : EN 287-1) et pour les opérateurs soudeurs conformément à la norme EN 1418.

Définition QMOS : Qualification de Mode Opératoire de Soudage

Avant de commencer la production en série de soudures orbitales, il faut faire valider une soudure par un organisme habilité :

Les échantillons sont soudés avec un mode opératoire appelé QMOS devant un inspecteur puis envoyés à un laboratoire pour être soumis à différents tests (dureté, macroscopie, traction, pliage, etc.). Une fois validé, il est alors transformé en DMOS.

Comment valider une qualification de Mode Opératoire de Soudage TIG ? >>

Définition DMOS : Descriptif du mode opératoire de soudage

Le DMOS permet aux sociétés de répéter des soudures en série, qui présenteront les mêmes qualités inlassablement, sous condition de réaliser les soudures dans les mêmes conditions (environnement, qualité de la matière première …). Le DMOS regroupe l’ensemble des informations nécessaires pour préparer le soudage : le réglage du poste à souder, les matières utilisées (tubes, métal d’apport …).

Pour mémoire, pour la qualification d’un soudeur, ce dernier doit savoir interpréter un DMOS et respecter ses consignes.

Suivre les DMOS à la lettre

Vous pouvez consulter l’ensemble des aspects reliés au DMOS avec la norme NF EN ISO 15609 (NF EN 288-2).

guide-dmos-soudage-tig

 

Laissez un commentaire

Recevoir notre newsletter mensuelle

Nouveau call-to-action

Écrit par
Thomas Calleja

Technicien soudage (IWT)

newsletter.png

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER MENSUELLE DES TECHNOLOGIES ORBITALES