JOIN EXPERIENCE /

Tout savoir sur l'acier et les machines adaptées à l'acier inoxydable 

Chaque pays a son mode de désignation des aciers. La norme européenne EN10027 distingue quatre catégories d’aciers:

  • Les aciers non-alliés d’usage général (construction) ;
  • Les aciers non-alliés spéciaux, pour traitement thermique, malléables, soudables, forgeables… ;
  • Les aciers faiblement alliés, pour trempe et revenu ;
  • Les aciers fortement alliés :
    • les aciers inoxydables,
    • les aciers rapides, pour les outils à forte vitesse de coupe comme les forets.

 

Nous allons différencier les aciers « standards » (aciers non-alliés ou faiblement alliés) des aciers inoxydables. 

L’acier standard est moins cher que l’acier inoxydable. Cependant il ne résiste pas à la corrosion, ce qui influence donc le liquide qu’il véhicule : aliments, boissons, médicaments, ou encore gaz pur.

 

L’acier inoxydable est devenu indispensable

L'acier inoxydable est devenu indispensable dans de nombreux domaines : ustensiles de cuisine, objets usuels, médecine, chirurgie, bâtiment et travaux publics, construction navale, automobile, aéronautique, outillage, industries mécaniques, agroalimentaires, chimiques, transports, etc. Ces marchés sont soumis à de très nombreuses normes et ne peuvent pas se permettre de choisir un acier standard qui risque de s’abîmer et de contaminer des fluides sensibles.

La durée de vie des installations est également meilleure dans le cas d’utilisation d’acier inox. De part leur composition, ils ne sont pas, ou peu, soumis à la corrosion et l’oxydation. Ils sont donc beaucoup plus résistants que des aciers standards.

Ces aciers standards sont majoritairement utilisés dans toutes les entreprises de construction et de bâtiments. Ils conviennent à des usages extérieurs, qui ne craignent par la corrosion et l’oxydation.
Téléchargez votre Guide du   Soudage TIG orbital

Qu’est ce qu’un acier inox et dans quelles industries on le trouve ?

L’acier inox, diminutif d’acier inoxydable, est composé d’un alliage d’acier (avec au minimum 1,2% de carbone) et de plus de 10,5% de chrome. Cet alliage a la propriété d’être peu sensible à la corrosion et de ne pas se dégrader en rouille.

Le fait qu’il y ait plus de 10,5% de chrome dans l’alliage provoque la formation d’une couche protectrice d’oxyde de chrome qui rend l’acier inoxydable.

 

Principales familles d'aciers inoxydables :
  • Ferritique : fer-chrome, carbone < 0,1 %, ferromagnétique (« magnétique »). Le chrome et le molybdène augmentent la résistance à la corrosion. Le titane et le niobium améliorent la soudabilité ;
  • Martensitique : fer-chrome, carbone > 0,1 %, ferromagnétique (« magnétique »), Apte à la trempe, par exemple dans le cas de la fabrication de marteau qui doivent être plus dur que les clous.
  • Austénitique : fer-chrome-nickel, carbone < 0,1 % , c'est plus de 65 % de l’utilisation d’acier inoxydable ;
  • Duplex : fer-chrome-nickel, structure mixte austénitique-ferritique, magnétique : ces aciers présentent une meilleure résistance à la corrosion que la plupart des nuances courantes austénitiques et ferritiques.
 
Quelle catégorie de tube pour quelle typologie d’industrie ?

En principe, les aciers inoxydables, grâce à leur alliage, sont conçus pour résister à la corrosion, à l’oxydation et au fluage (déformation).

Leur différenciation en 4 catégories vues plus haut va permettre de les appliquer aux bonnes industries. Il n’y a pas de science exacte puisque l’utilisation finale du tube va déterminer le choix de celui-ci, mais nous pouvons tout de même définir les grandes lignes :

  • Aciers ferritiques :

Utilisés comme barrière de résistance à la corrosion, on le retrouve par exemple pour équiper des parois d'équipements sous pression en acier utilisés dans les industries pétrochimique et chimique. Ils sont également adaptés aux industries agro-alimentaires.

  • Aciers martensitiques :

Utilisés lorsque les caractéristiques de résistance mécanique sont importantes. Nous pouvons reprendre la notion de trempe ainsi que l’exemple du marteau et du clou afin de comprendre son intérêt dans de nombreuses industries.

  • Aciers austenitiques :

Ce sont les plus nombreux, en raison de leur résistance chimique très élevée, de leur ductilité comparable à celle du cuivre, et leurs caractéristiques mécaniques élevées. Ces aciers ont aussi un domaine d'utilisation aux basses températures (jusqu'à moins 200 °C) pour la réalisation d'équipements destinés à la cryogénie. Ils sont également adaptés au milieu marin.

  • Aciers duplex :

Ayant une structure biphasée, Ils sont aussi désignés comme appartenant à la famille des aciers austéno-ferritiques. Ces nuances ont été initialement créées pour lutter contre des problèmes de corrosion causés par la présence de chlore dans les eaux de refroidissement ainsi que d'autres constituants chimiques agressifs présents et véhiculés dans les fluides inhérents aux procédés de fabrication.

Ils sont utilisés aussi bien dans l’industrie papier, textile, pétrochimique, pharmaceutique, chimique, marine, dans des installations de dessalement d’eau de mer ou encore des équipements anti-pollution. 

 

Axxair adapte ses machines à l’acier inoxydable 

Nous fournissons des machines capables de souder des aciers standards et inox pour les entreprises possédant ces deux matériaux à souder.

Cependant, nous effectuons 80% de notre activité en lien avec l’acier inox car les fluides véhiculés sont souvent assez précieux ce qui demandent des caractéristiques de jointage de très haute qualité, reproductible et surtout permettant d’assurer une traçabilité en vue d’être conforme aux exigences de qualité de ces industries.

Nous travaillons principalement avec les industries agro-alimentaires (fluides véhiculés, composants alimentaire, boisson, lait), les industries pharmaceutiques (fluides véhiculés médicaments ou composants), les industries semi-conducteur (fluides véhiculés gaz ou eau pure), les industries aéronautiques (tube titane, recherche de légèreté), les industries chimiques et pétrochimiques (fluides véhiculés très corrosifs).

Un projet spécifique ?  Demandez une consultation gratuite !Voici des exemples de machines utilisées en fonction de l’industrie de destination :

  • Gaz, pétrochimie, hydraulique, pétrole : les soudures seront effectuées en tête ouvertes ou machines en préfabrication : SATO ou SP.
  • Pharmaceutique, agroalimentaire : Tubes inox : Têtes fermées - gamme SATF 
  • Semi conducteurs, pharmaceutique : tête ouverte SATO et préfabrication
  • Aéronautique, aérospatial (titane) : têtes fermées SATF

 

Il s’agit ici d’exemples d’applications, n’hésitez pas à nous contacter directement afin que nous étudiions ensemble votre projet afin de répondre au mieux à vos problématiques.

Nouveau call-to-action

 

Laissez un commentaire

Recevoir notre newsletter mensuelle

Nouveau call-to-action

Écrit par
Frédéric Legrand

PDG fondateur d'Axxair

newsletter.png

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER MENSUELLE DES TECHNOLOGIES ORBITALES