JOIN EXPERIENCE /

4 étapes de préparation essentielles pour obtenir une bonne soudure orbitale

Le matériel utilisé et la dextérité du soudeur sont souvent des éléments importants pour la qualité finale de la soudure. Toutefois si la préparation du tube n’a pas été optimale, il sera difficile en soudage manuel et impossible en soudage orbital d’obtenir une soudure parfaite.

Voici les 4 étapes de préparation essentielles pour une bonne soudure :

  1. La coupe du tube
  2. Le dressage du tube
  3. Le nettoyage
  4. Le pointage du tube

L’expert en soudure, Thomas Calleja, revient pour vous en détail sur chacune de ces étapes.

 

 Découvrez comment bien préparer vos tubes fins !

1ère étape: La coupe du tube

 

La coupe permet de mettre le tube à la bonne longueur avant la soudure. C’est une étape cruciale et il est essentiel de bien choisir la machine la plus adaptée à ses besoins.

La coupe orbitale est la solution à privilégier pour une géométrie de coupe parfaite et quasi sans défaut du tube. Les autres techniques telles que l’utilisation d’un coupe tube ou d’une scie à ruban sont liées à la dextérité de l’opérateur et permettent d’obtenir des coupes plus ou moins propres, non perpendiculaires et/ou écrasées.

Tous les conseils de Thomas sur les différents procédés de coupe des tubes.

 

2ème étape : Le dressage du tube

 

Il s’agit ensuite de surfacer l’arrête du tube de manière à enlever les défauts de la coupe, si celle-ci n’a pas été réalisée avec une machine de coupe orbitale, et de lisser et d’enlever toutes les impuretés ou variations de géométrie.

Cette opération est appelée dressage du tube. C’est une étape de préparation importante avant soudure et à ne pas négliger.

 

3ème étape: Le nettoyage

 

Le nettoyage du tube coupé puis dressé va s’effectuer en deux temps.

  1. D’abord avec un blanchissage afin d’enlever la saleté. Quelle que soit la matière de votre tube vous ne devez pas sauter cette étape.
  2. Puis on va dégraisser le tube pour enlever la poussière créée par le blanchissage avec un solvant relativement sec comme par exemple de l’acétone.

 

4ème étape: Le pointage

 

Enfin quatrième et dernière étape de votre préparation du tube avant soudure: le pointage.

C’est l’opération la plus délicate à réaliser. Il s’agit de bien positionner les tubes de manière coaxiale afin d’éviter tout décalage au moment de la soudure. On va alors effectuer un pointage flash avec des points relativement petits et utiliser du gaz à l’intérieur pour éviter toute coloration du tube.

 

Une fois ces 4 étapes de préparation réalisées, vous avez toutes les cartes en main pour réaliser une soudure parfaite de vos tubes !

 

Si vous souhaitez aller plus loin et en apprendre davantage sur la préparation des tubes fins avant soudage, nous avons rassemblé pour vous tous nos conseils dans un guide gratuit.

 bien préparer ses tubes fins

Laissez un commentaire

Recevoir notre newsletter mensuelle

Nouveau call-to-action

Écrit par
Thomas Calleja

Technicien soudage (IWT)

newsletter.png

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER MENSUELLE DES TECHNOLOGIES ORBITALES