JOIN EXPERIENCE /

Pourquoi passer au soudage TIG?

En soudage des tubes, le procédé de soudage TIG présente de nombreux avantages : solidité des soudures, compacité du métal fondu, pleine pénétration, soudures propres et sans projections, cordon fin...

La particularité la plus notable de ce procédé est son cordon de soudure de très haute qualité, tant au point de vue de sa pureté que de son aspect fini et de sa surface. Cette propriété est particulièrement intéressante lorsque la demande de qualité de soudage est très élevée, dans des secteurs comme l’industrie du semi-conducteur, l'industrie l'aéronautique ou spatiale, ou encore l'industrie pharmaceutique.

Téléchargez votre Guide du   Soudage TIG orbital

Avantages du TIG

Le TIG est aussi bien utilisé en assemblage de production qu'en réparation sur site. Les principaux avantage du procédé TIG résident dans la qualité qu'il permet et dans la fiabilité des soudures obtenues, mais pas seulement :
  • Selon l’application finale, le procédé TIG peut être pratiqué avec ou sans métal d’apport
  • Lors de la soudure avec un procédé TIG, on ne constate ni fumée ni résidu.
  • Tous les métaux peuvent être assemblés avec le procédé TIG, même en cas de soudure hétérogène : acier inoxydable, titane, magnésium, aluminium, cuivre, ...
  • Le procédé TIG est stable, il peut facilement être automatisé, et utilisable dans toutes les positions.
  • Les défauts de soudures sont rares avec le procédé de soudage TIG orbital, les soudures sont de très bonne qualité.

Inconvénients du TIG

Le soudage TIG nécessite un investissement supérieur au procédés MIG/MAG mais il permet d'obtenir une plus haute qualité :
  • En comparaison des procédés MIG/MAG, la productivité du procédé TIG peut être légèrement inférieure
  • Toujours en comparaison avec les procédés MIG/MAG, l’énergie de soudage utilisée avec le procédé TIG peut être supérieure
  • Le procédé TIG est déconseillé avec les environnements poussiéreux et enfumés
  • En comparaison avec un soudage manuel, le coût des équipements est supérieur avec un procédé TIG orbital

Matériaux et consommables

> TYPE DE COURANT UTILISE

En soudage TIG, le courant continu (CC) est utilisé le plus fréquemment, le courant alternatif (CA) réservé lors du soudage de l’aluminium. 

> GAZ

Le gaz protège de l’air ambiant (composé d’oxygène 21%, d’azote 78%, autres gaz rares 1% et d’humidité) le bain de fusion et le métal transféré dans l’arc.
Le gaz de protection le plus souvent utilisé est l’argon. Celui-ci facilite l’amorçage de l’arc et permet une excellente stabilité de ce dernier.

Des mélanges de gaz peuvent être utilisés pour augmenter l’énergie de soudage mais attention à bien prendre en compte les matériaux à souder avant d’effectuer n’importe quel mélange, ceux-ci pourraient être néfaste pour la qualité de la soudure finale.

> ÉLECTRODES

Par le passé, les électrodes de tungstène thorié ont été très fréquemment utilisées en soudage TIG, mais le thorium présentant un risque lié à la présence d’isotopes radioactifs. Une machine de meulage spéciale était nécessaire afin d’assurer une bonne évacuation des poussières. Aujourd’hui, on préfère utiliser des électrodes de tungstène au cérium ou au lanthane qui ne présentent aucun risque radioactif. De plus, elles sont tout aussi performantes que les électrodes de tungstène thoriées.

> MÉTAL D’APPORT

Aucun métal d’apport n’est nécessaire pour des matières comme les aciers inoxydables et des épaisseurs ne dépassant pas 3mm. Le procédé TIG ne nécessite pas toujours un métal d’apport. Dans certaines situations, ce dernier peut être nécessaire :
  • Lors d’un chanfrein en J ou en V : un métal d’apport est nécessaire pour souder l’ensemble
  • Lorsque la soudure a besoin d’être renforcée, nous pouvons ajouter un métal d’apport pour consolider l’ensemble
  • On utilisera un métal d’apport lors d’assemblage de métaux ou d’alliages différents
  • On a aussi besoin de métal d’apport lorsque la structure des alliages est modifiée pendant la soudure.

Comme vous pouvez le voir, les domaines d’activité qui exigent une grande sécurité des soudures utilisent le procédé TIG. C'est en effet le procédé de soudure qui offre le plus de sécurité et le plus de garanties de réussite des passes de racine exigeant une pleine pénétration.

Pour en apprendre plus lisez sans plus attendre notre guide du soudage orbital TIG qui présente tout ce qu'il faut savoir sur ce procédé performant.

Nouveau call-to-action

 

Laissez un commentaire

Recevoir notre newsletter mensuelle

Nouveau call-to-action

Écrit par
Frédéric Legrand

PDG fondateur d'Axxair

newsletter.png

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER MENSUELLE DES TECHNOLOGIES ORBITALES