JOIN EXPERIENCE /

Facteur de marche sur un générateur de soudage : un élément essentiel

Qu’est-ce que l’on entend par un facteur de marche ? Le facteur de marche correspond à une norme qui renseigne sur la charge admissible calculée sur un temps de 10 minutes à une température ambiante de 40°C et s’exprime en %. Quel rôle le facteur de marche joue-t-il dans les équipements de soudage orbital TIG ?

Pour un générateur de soudage orbital le facteur de marche indique la capacité de la machine à fournir un courant sans être en surchauffe. Tous les générateurs sont équipés de capteurs de température qui se déclenchent si le générateur n’est plus refroidi suffisamment.

Le refroidissement, l’élément clé du facteur de marche sur un générateur de soudage

Les petits générateurs, même refroidis ont une capacité de refroidissement inférieure par rapport aux générateurs de plus grande taille. En raison de la puissance supérieure des sollicitations plus importantes que l’on demande aux générateurs ayant un facteur de marche plus important, ces derniers sont équipés avec des systèmes de refroidissement air / eau ayant des réservoirs plus grands. Il en va de même pour les ventilateurs, dont la dimension est adaptée pour ce genre de matériel.

Le guide pour bien choisir un générateur de soudage orbital TIG

Le facteur de marche : un élément à pondérer

Comme indiqué plus haut, le facteur de marche est une norme qui donne une valeur relative de 40°. Bien entendu, lors du choix du générateur de soudage orbital il faut tenir compte de l’environnement, surtout quand on intervient sur un chantier, où l’air ambiant n’est pas réchauffé ou refroidi comme dans un atelier.

L’utilisation quotidienne en est un autre facteur. Si l’on ne soude qu’occasionnellement ou si le générateur est sollicité 24 h/ 24 les conditions ne sont pas les mêmes. Mais il ne sert à rien de sur-dimensionner l’équipement pour autant.

Générateur de soudage orbital: le cas de figure du soudage de tubes de faible épaisseur

Prenons comme exemple le soudage par fusion de tubes en acier inoxydable ayant une épaisseur de 3 mm par exemple, type de tubes qui est largement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire, le secteur pharmaceutique, la chimie et biochimie, le nucléaire et la fabrication de semi-conducteurs, bref toutes les applications dites de « haute pureté ». Pour ce genre d’applications un générateur de soudage de 140 à 200 ampères fera souvent l’affaire, surtout en utilisant du courant pulsé.

Pourquoi utiliser du courant pulsé pour ce type d’applications ?

Le courant pulsé alterne le courant haut et le courant bas. Ceci a pour avantage de provoquer un bain de soudage plus restreint ce qui conduit à un meilleur contrôle. Un exemple tout simple : Si le courant haut est de 120 ampères, le courant bas est calculé à un tiers de cette valeur, donc à 40 ampères. Si on pulse le courant symétriquement, nous allons avoir un courant moyen de soudage de 80 ampères sur un tube d’une épaisseur de 3 mm, ce qui est la limite pour une soudure simple fusion. Dans ce cas nous préconisons le choix d’un générateur de soudage orbital d’une capacité maximale de 160 Ampères ce qui laisse une marge de manœuvre.

Important :

C’est le pont de puissance qui définit à quelle vitesse on passe du courant haut au courant bas et vice-versa. Cela ne peut se faire de manière instantanée donc des petit décalages peuvent se produire dans le temps.

 Le facteur de marche est l'un des critères à prendre en compte lorsque l'on choisit un générateur de soudage orbital. Dans ce guide gratuit sur les générateurs de soudage orbital TIG nous vous expliquons les autres critères à prendre en compte !

generateur-de-soudage-orbital-tig-le-guide

 

 

Laissez un commentaire

Recevoir notre newsletter mensuelle

Nouveau call-to-action

Écrit par
Frédéric Legrand

PDG fondateur d'Axxair

newsletter.png

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER MENSUELLE DES TECHNOLOGIES ORBITALES